Hélène en Californie

Hello la Scube !

Que le temps passe vite lorsque l’on est en 3A ! J’entame déjà le dernier trimestre de l’année après être revenue d’un « Spring Break » mémorable au cœur de la réserve indienne des Havasupai, ce peuple qui vit depuis plus de 3000 ans dans la région Ouest du Grand Canyon et qui s’est vu dépossédé d’une grande partie de ses terres.  Je crois que je n’oublierai jamais les paysages grandioses de cette vallée aux parois monumentales  où les eaux turquoises jaillissent en cascades et permettent à la végétation de proliférer malgré l’aridité du désert. Une très belle aventure de dix jours en sac à dos à camper et à randonner dans un décor à couper le souffle !

Si la Californie est réputée  pour être un État libéral et engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, la ville de Santa Cruz située à deux heures au sud de San Francisco  en est le parfait exemple. Ici les habitants sont connus pour être des hippies adeptes de yoga et de nourriture biologique et soucieux de préserver leur qualité de vie. La victoire de  Donald Trump a fait l’effet d’une bombe dans cette communauté qui avait massivement soutenu la candidature de Bernie Sanders. L’inquiétude est donc palpable et de nombreux rassemblements ont lieu pour soutenir les personnes en situation irrégulière et menacées d’expulsion.

L’université de Santa Cruz  offre un cadre de vie exceptionnel et bien différent du décor parisien. Le  campus s’apparente à une réserve naturelle où il n’est pas rare de croiser des biches et des ratons laveurs qui déambulent entre les séquoias, tandis que l’on peut admirer la vue sur l’océan depuis la baie vitrée du centre sportif. Ayant choisi une majeure en Sciences environnementales, j’ai pu prendre des cours d’agroécologie à « ciel ouvert » qui se tiennent à la  ferme du campus et dans les jardins écologiques.  Je profite également des très nombreuses activités  offertes par le  Centre Récréatif de l’université grâce auquel j’ai pu m’initier au surf et au tango et voyager dans les parcs nationaux du Sud-Ouest américain.

Je suis déjà nostalgique à l’idée de devoir quitter dans quelques mois cet endroit où je me sens si bien !

Hélène