La vie étudiante

Les campus et les déplacements

Le campus de l’UPMC est localisé à Jussieu, en haut du quartier latin ; celui de Sciences Po se trouve quant à lui dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, 7ème arrondissement. Les deux campus sont directement reliés par la ligne 10 du métro parisien, une quinzaine de minutes suffisent alors pour se déplacer d’un lieu à l’autre.

Les vacances

Dépendant de deux institutions, les vacances se déduisent de la superposition des deux calendriers scolaires (ici et ici) et peuvent ainsi varier d’une année à l’autre. Il est à noter que les deux établissement ne coordonnent pas toujours : ainsi, il arrive dans l’année d’avoir cours uniquement à Sciences Po, pendant que l’UPMC est en vacances, et réciproquement. En décembre, comptez trois à quatre semaines de vacances, avec de possibles examens au retour de celles-ci. Enfin, les examens de fin d’année s’achevant au plus tard fin mai, vous disposerez de trois mois pour vous reposer l’été. Ou plutôt de deux, dans la mesure où Sciences Po impose un stage de terrain d’un mois aux étudiants de première année.

La cohésion au sein du double cursus

Avec une quarantaine de nouveaux élèves chaque année, le double cursus a développé un véritable esprit de promotion, forgé par le train de vie commun et hors du commun de ses étudiants. Ces promotions à taille humaine assurent une excellente entente générale, dans les salles de cours et surtout en dehors, au point que chaque année un voyage de promotion est organisé à l’occasion des vacances d’hiver. D’autant qu’un système de parrain/marraines et filleul-e-s est organisé entre premières et deuxièmes années, pour accompagner les nouveaux dans leur découverte et renforcer la cohésion générale. A ceci s’ajoute des liens forts entre les différentes générations du double cursus, dont le point d’orgue est l traditionnel « pot intergé » auquel tous les anciens sont conviés. Au cœur du cursus : l’association Scube assurant tant la promotion du double diplôme, que l’organisation de conférences ou d’événements plus festifs.

La vie culturelle et associative

Mais parce que le Scube appartient et à SciencesPo et à l’UPMC, il profite également du cadre des ces deux établissements. Réputé pour sa vie associative, Sciences Po ne vous décevra pas. Militantisme et caritatif bien sûr, mais aussi art, sport ou joute oratoire : vous seriez bien en mal de ne pas y trouver ce qui vous convient. Si à l’UPMC le foisonnement associatif peut paraître moins dense qu’à Sciences Po, la proximité et la grande diversité des activités sportives et artistiques proposées par l’Université font que bon nombre d’étudiants viennent y jouer aux côtés de leurs collègues scientifiques. A ceci s’ajoutent des conférences multiples et de nombreux événements sportifs ou festifs organisés au sein des établissements.

Enfin, la localisation des campus au cœur de Paris offre un cadre d’étude d’une exceptionnelle richesse culturelle ainsi qu’une grande diversité d’activités qui raviront vos années d’études. Le Scube dispose donc à sa portée de tout ce dont il a besoin pour s’épanouir tant sur le plan intellectuel que humain ou culturel.