Les cours

La première année

Par la multitude de matières proposées, la première année est résolument pluridisciplinaire, ce qui est une véritable chance !

A Sciences Po, l’accent est mis sur les bases nécessaires à l’étude des sciences sociales à travers des cours d’introduction. Au premier semestre, vous aurez trois matières fondamentales, avec chacune 2 ou 3 heures de cours magistraux en amphithéâtre et 2 heures en « conférence de méthode » (exercices et approfondissement du cours en groupe de 20 étudiants) :

  • Premier semestre :
  • un cours d’économie mêlant approches macroéconomiques et microéconomiques,
  • un cours d’histoire politique du XIXe siècle,
  • un cours d’institutions politiques (droit constitutionnel)
  • Second semestre :
  • Introduction à la sociologie,
  • Introduction à la science politique

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la maquette pédagogique de Sciences Po.

A Sorbonne Université, les sciences exactes sont poursuivies de manière approfondie.

  • Au premier semestre, vous devrez choisir entre un parcours biologie-physique-mathématiques ou un parcours biologie-chimie-mathématiques.
    • Mathématiques : Analyse et Algèbre pour les sciences (1M001)
    • Physique : Concepts et méthodes de la physique  (1P001)
    • Chimie : Structures et Réactivité (1C001)
    • Biologie : Organisations cellulaires du vivant (1V001)
  • Au second semestre, une première spécialisation a lieu entre 4 choix de combinaisons Biologie/Chimie, Chimie/Physique, Physique/Mathématiques, Mathématiques/Informatique.
    • Mathématiques : Suites et intégrales, algèbre linéaire (1M002)
    • Physique : Energie et entropie (1P003)
    • Chimie : Chimie des solutions et structure des cristaux (1C002)
    • Biologie : Biochimie et biologie moléculaire (1V002)
    • Informatique : Introduction à la programmation (1I002)

Cette spécialisation n’est pas contraignante pour la mention de licence choisie en deuxième année. Il arrive que certains passent de Biologie/Chimie à Physique ou de Maths/Physique à Biologie. Cependant, il leur faut parfois rattraper certaines notions. 


La deuxième année

A Sciences Po, la deuxième année est le début d’une spécialisation qui prend la forme de majeure. Cette majeure détermine en grande partie les choix de cours de deuxième et troisième année. Tous les étudiants de Sciences Po choisissent entre les programmes de majeures suivants :

  • Economie et société :  économie et sociologie mais aussi environnement, finances, marketing, maths…
  • Humanités politiques : philosophie politique et histoire, ainsi que langues, arts, anthropologie, lettres…
  • Politique et gouvernement : droit constitutionnel et sciences politiques, ainsi que relations internationales, affaires publiques et européennes…

En deuxième année les cours de majeures sont répartis entre deux cours d’approfondissement au premier semestre (dans les deux disciplines citées en premier) et un cours pluridisciplinaire au deuxième semestre.

Les Scubes suivent aussi une partie du tronc commun : 

  • Enjeux et culture du numérique est un cours qui commence par un mini-stage de programmation lors de la pré-rentrée, un ensemble de vidéos à visionner et un travail de groupe (premier semestre)
  • Histoire du XXe siècle (deuxième semestre)
  • Sciences et Société avec un format séminaire (deuxième semestre) 
  • Un séminaire (cours de deux heures/semaines en groupe restreint) au choix : une grande variété de séminaires est proposée

En parallèle, le Parcours Civique se poursuit avec une Projet libre : il s’agit d’un engagement, souvent associatif, avec au moins 75 heures de travail sur l’année. Plus d’informations sur le parcours civique vécu par des Scubes et sur la page de Sciences Po

A Sorbonne Université, la spécialisation se poursuit en choisissant une discipline qui sera celle de la mention de licence entre : mathématiques, informatique, physique, chimie et biologie. Selon les disciplines, les Scubes suivent entre 15 et 20 heures de cours dans la matière choisie, réparties entre plusieurs Unités (UE). A noter, en informatique et physique, les étudiants suivent aussi des cours de mathématiques.


La troisième année

Pour la dernière année du cursus, une année universitaire est effectuée au sein de l’une des universités étrangères ayant un partenariat avec Sciences Po ou Sorbonne Université. C’est une chance unique et très rare (la plupart des autres écoles proposent des séjours moins longs, avec beaucoup moins de possibilités géographiques) qui constitue l’occasion d’acquérir des connaissances et expériences tant sur le plan personnel que professionnel : ouverture d’esprit, capacité d’adaptation, apprentissage d’une autre culture et d’une nouvelle langue, indépendance… Tout en profitant à n’importe quel coin du globe !

De plus, c’est une année assez libre sur le plan universitaire, qui permet d’approfondir sa culture générale, d’acquérir de nouvelles compétences et de se décider pour son orientation post-licence. Il faut prendre au minimum 30 ECTS de sciences dures pour valider une licence spécialisée en sciences, et 24 ECTS dans la majeure choisie à Sciences Po, qui est en générale assez large pour couvrir différentes disciplines : voir le tableau d’équivalence de Sciences Po. Ainsi, le choix se fait sous contrainte de pouvoir répondre aux obligations de scolarités et de langue.

L’organisation de cette année est plutôt complexe et ne sera pas détaillée ici. Vous pouvez néanmoins consulter la liste des universités partenaires de Sciences Po ou Sorbonne Université


Les langues 

Tout au long de la formation, l’enseignement des langues à Sciences Po offrent de nouvelles possibilités d’ouverture.

En langues, un enseignement de qualité est dispensé. En plus de l’anglais, l’espagnol, l’allemand, ou autres langues souvent étudiées depuis l’enseignement secondaire, il est possible de découvrir (ou continuer) des langues plus “rares“ comme le russe, le chinois, le tchèque ou l’arabe. De plus, de nombreux cours sont dispensés en anglais dès la deuxième année, ce qui permet d’acquérir une aisance dans la langue aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.


Enseignements optionnels

A cela s’ajoute la possibilité de s’inscrire dans d’autres cours à Paris VI pour, par exemple, continuer les mathématiques, ou faire de la bio-informatique tout en étudiant la biologie, ou même prendre un cours en plus dans sa discipline principale.